Mot du Maire - Site Officiel MAIRIE de SAINT MANVIEU-NORREY CALVADOS

Aller au contenu

Menu principal :

Mot du Maire

Vie Municipale
 
 

Le Mot du Maire
Le 04 décembre 2018

 
 

Les  Maires du Calvados se sont rencontrés récemment à l’occasion de leur congrès. Nous étions plus de 300. Le Maire, pilier de la République, bénéficie d’une bonne image auprès de la population. Mais, comme l’a souligné François Baroin, présent à cette assemblée,  le Maire a besoin de confiance et de respect. Etre maire, c’est une vocation mais c’est aussi une passion. Il doit s’adapter sans cesse à l’afflux de nouvelles normes, à la baisse des moyens financiers (moins 20 % pour notre commune cette année), à la complexité  des réformes territoriales (loi NOTRE), tout cela imposé par l’Etat. Souvent pris entre le marteau et l’enclume, il a le sentiment d’être de moins en moins le relais de proximité dont nos concitoyens ont besoin, il voit s’en aller des compétences dont il ne maîtrise plus la réalisation. Pour ma part, malgré ce constat d’abandon des pouvoirs publics,  je m’efforce de conserver et d’offrir aux Manoreyses et aux Manoreys ce relais que je juge indispensable pour tous, en ces temps compliqués.  


Le 11 novembre dernier, à l’occasion du centenaire de l’Armistice, un séjour  à Verdun  était organisé par le comité de jumelage Franco- Allemand, enrichi d’une rencontre avec nos amis allemands venus nous rejoindre.  J’ai tenu à participer à cette démarche accompagné de six jeunes de la commission jeunesse  pour lesquels les frais de voyage et d’hébergement ont été pris en charge par la commune.

Après une visite du Mémorial de Verdun et de l’ossuaire de DOUAUMONT regroupant les ossements de tous les poilus non identifiés et retrouvés sur le champ de bataille s’en suivait l’après - midi une découverte  de la ville de Verdun. Le dimanche matin nous avons assisté à la messe patronnée par l’évêque de Verdun dans la cathédrale, à l’issue de laquelle une  gerbe fut déposée au nom du comité de jumelage, à la fois par Michel Malherbe représentant les anciens combattants et par Charlotte représentant les jeunes.
Pour terminer,  une aubade dans la cour de l’hôtel de ville était donnée par les fanfares militaires, suivie du verre de l’amitié.
Puis ce fut l’heure du départ et c’est avec un petit pincement au cœur que nos jeunes Français et Allemands durent se dire au revoir.
Il était important, encore une fois,  de transmettre, auprès de nos jeunes, la nécessité du devoir  de mémoire.
Merci aux parents de nous les avoir confiés pour cette commémoration.

Enfin, le conseil municipal et moi-même vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année et espèrent vous retrouver lors de la présentation de mes vœux le 5 janvier prochain.





                                                                                                              Patrice COLBERT
                                                                                                              Maire de Saint Manvieu-Norrey




 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu